La vidéo-protection une solution pour la sécurité

Caméras de vidéo-surveillance

Au fur et à mesure que la population augmente, la surveillance et la sécurité prennent de l’importance : la réduction de la criminalité, la réduction de la congestion routière, la capacité de traiter et d’interpréter l’avalanche de données permettent d’améliorer la sécurité et la qualité de vie.

Détournement d’informations sensibles, vol de matériel, détérioration de biens, tentative d’effraction, départ d’incendie... et malheureusement, les raisons de craindre pour la sécurité de son entreprise sont nombreux. Et ce n’est pas le climat actuel qui peut nous rassurer !

Contre-jour, obscurité, angle mort... Nous disposons d’une vaste gamme de caméras de vidéosurveillance capables de répondre aux contraintes de vos locaux. De la simple caméra de surveillance, à la caméra anti-vandalisme ou pilotable à distance, nous adaptons notre installation à votre problématique de sécurité.

A quoi sert la vidéo-protection ?

La vidéo-protection permet de sécuriser un espace public et privé grâce à la mise en place de caméras Intelligentes, thermiques, spécifiques (lecture de plaques minéralogiques), elles numérisent, filtrent et compriment les images, elles peuvent être reliées à des alarmes et diffuser des images en temps réel. Un effet préventif pour dissuader intrusions, vols et incivilités.

Elle peut également sécuriser des installations, qu’il s’agisse de locaux d’entreprises, de collectivités locales, de commerce, ou de territoires privés, les caméras intelligentes avec détecteurs de mouvement ou vision nocturne se combinent pour dissuader les visiteurs indésirables ou malintentionnés.

- Sécurisation des flux de marchandises ou de fonds,
- Surveillance de parkings, d’entrepôts,
- Circulation du personnel ou des clients aux entrées et sorties d’un magasin ou d’un lieu public,
- Surveillance de périmètres restreints, comme des zones beaucoup plus étendues...

De par sa capacité dissuasive et le rôle qu’elle peut jouer dans l’élucidation des délits, la vidéoprotection est devenue au fil des années un outil de lutte contre “la délinquance et le sentiment d’insécurité”.

La transmission des images se fait généralement par voie filaire au niveau du centre opérationnel en utilisant des fourreaux présents entre les bâtiments ou leur mis en place dans le cadre des travaux de renouvellement urbain ainsi que les secteurs à protéger. Cependant cette solution a de nombreux inconvénients dont la difficulté d’implantation, les frais de génie civil, le délai d’intégration et les possibles modifications architecturales.

C’est pour cela que nous proposons le déploiement via la connexion radio permettant ainsi de limiter les inconvénients, notamment les frais de génie civil, les modifications architecturales…

Nos solutions radios

Dans les zones où les structures ont accès à la fibre, ou dont les moyens sont conséquent, la connexion réseau peut être relativement simple. En revanche, pour les zones peu dense et très dense, où la fibre n’est pas disponible, ou pour les installations de sécurité temporaires, la connexion de chaque extrémité au réseau peut être difficile, longue et coûteuse.

En fournissant des solutions de fibre hertzienne et radio qui relient tous vos dispositifs de surveillance au réseau fédérateur, vous pouvez étendre rapidement et à moindre coût vos infrastructures de sécurité à des endroits d’accès difficile.

Nos solutions peuvent être déployées à la fois dans une topologie Point-to-Point, acheminant le trafic d’un seul site vers votre backbone radio, ou dans une architecture point à multipoint, permettant à plusieurs sources d’envoyer de manière fiable des données à haute vitesse par retour au centre opérationnel.

Que vous envisagiez d’améliorer la vidéoprotection ou le streaming de données Internet of Things (IoT), nos solutions de connectivité radio sont idéales pour acheminer des volumes massifs de trafic critique à des vitesses extrêmement rapides.

Fonctionnement de la vidéoprotection radio

On procède tout d’abord à l’installation des caméras (distantes, fixes, panoramiques ou mobiles). Ces caméras sont munies de « bornes radios » qui leur permettent de transmettre les informations qu’elles enregistrent vers un relais radio situé en hauteur et à vue de l’ensemble des points vidéo.

Ce point haut peut être un immeuble, un château d’eau, voir parfois une église ou un beffroi... Il concentre tous les flux vidéos et les relaye vers le CSU (centre de surveillance urbain), situé à la mairie ou dans les locaux de la police municipale.

C’est le centre opérationnel ou seront enregistrées et stockées les vidéos, elles peuvent être mise, en cas de besoin, à la disposition des forces de l’ordre et pourront être exploitées en cas d’incident.

Caméras munies de « bornes radios »

La vidéo-protection dans notre société

La mise en place de ce système de vidéoprotection aura un impact important en matière de prévention des incivilités, des dégradations, et également en matière de prévention situationnelle (verbalisation vidéo).

Pilier de la sécurité urbaine et bon outil de dissuasion, c’est le complément indispensable de la protection électronique pour vous assurer réactivité et efficacité.

Actuellement plusieurs communes réfléchissent à s’équiper d’un tel dispositif : Il ne faut pas perdre de vue que cela donne en plus du sentiment de sécurité la possibilité d’anticiper et d’empêcher que des actes délictueux se produisent.

Afin d’étayer leurs dossiers d’enquête les services de gendarmerie, police, et aujourd’hui les services enquêteur, s’appuient sur la vidéo protection grâce à des images d’une très grande qualité aussi bien de jour que de nuit. De plus Les images sont non modifiables et ont donc une valeur juridique.

Notons que ces matériels performants et produisant des images d’une excellente qualité sont proposés par la société Holosys.

« Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers en toute sécurité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *